La 5G est officiellement lancée

La 5G est officiellement lancée

L’arrivée de la 5G n’est plus un secret au grand public mais c’est chacun qui se demande encore de nos jours quand est-ce-que cette technologie sera disponible dans ça région.

Eh bien comme vous vous en doutez surement, son équipement coûte énormément chère et pour se l’approprier faut non seulement disposé des fonds nécessaires pour ça réalisation mais aussi des experts pour ça réalisation.

L’Australie en tête de course!

La 5G est progressivement en train d’être diffusée au pays des kangourous. L’occasion de faire un point sur l’impact de la technologie et ce qu’elle coûtera aux Australiens. Décryptage.

S’il faut au moins attendre 2020 avant que la 5G se targue d’avoir un réel impact et des années avant que celle-ci soit déployée à grande échelle, le standard de réseau sans-fil de cinquième génération a fait son apparition dans certaines villes australiennes. Le déploiement du réseau dans le pays est une bonne occasion de voir ce qui attend la France dans quelques mois. Et pour l’instant, l’Australie patine un peu.

Il faut bien un début à toute chose pour permettre aux autres de se lancer également dans la conquête au réseau sans fil le plus rapide.

Assurer ces pas comme élément essentiel

Sur ce genre de projets très délicat, il est important de ne pas se précipiter de peur d’afficher une mauvaise image. Alors que la 5G promet, sur le papier, d’offrir un débit pouvant être 10 à 100 fois supérieur à la fibre optique et à la 4G, l’Australie a du mal à vanter les capacités de la technologie de cinquième génération. Pour l’instant, les débits 5G captés par l’analyste OpenSignal sont… inférieurs à ceux de la 4G

La mesure la plus puissante enregistrée aux USA concernant le débit des réseaux sans fil est de (1,7 Gbit/s) devant la Suisse à (1,14 Gbit/s) et la Corée du Sud (1,07 Gbit/s), à chaque fois supérieure à la mesure 4G maximale, la 5G australienne ne pointe qu’à 0,79 Gbit/s (792 Mbit/s). Or, dans le pays, la 4G pointe à… 950 Mbit/s.

Pourquoi la 5G va détrôner la fibre optique?

En Australie, beaucoup se demandent si la 5G va remplacer le NBN, qui est l’équivalent de la fibre optique. Pour le moment, rien ne menace le réseau fixe Très Haut Débit du pays des kangourous. Mais à terme, il pourrait souffrir de la concurrence de la 5G. 15 % des clients mobiles du premier opérateur australien, Telstra, ne disposent pas d’un service internet fixe.

Coût de la 5G en Australie

Concernant les tarifs, l’étude Telsyte nous indique qu’un Australien sur quatre est prêt à payer plus pour obtenir la 5G, entre 5 et 10 dollars par mois.

Du côté de Telstra, on propose une gamme de forfaits mensuels qui comportent la 5G. En Australie, les forfaits affichent en priorité la data. Ainsi, on retrouve quatre forfaits à 15, 60, 100 et 150 Go à 50, 60, 80 et 100 dollars respectivement, soit 31, 37, 49 et 62 euros par mois.

En raison de ça phase test, la 5G est proposée gratuite à ces abonnés.

Huawei sera officiellement écarté d’Australie

L’Australie fait partie des pays à avoir écarté Huawei de son réseau 5G. Sans revenir sur le pourquoi du comment, le pays était déjà propriétaire de son réseau fibré, et ne pouvait pas, pour des raisons politiques évidentes, accorder un accès à ses équipements 5G à la firme de Shenzhen. Pour cela, il a fallu procéder à des modifications législatives, afin d’empêcher les opérateurs locaux de travailler avec la société chinoise. Huawei demeure tout de même présente sur le réseau 4G du pays.

L’opérateur historique australien, Telstra, n’était pour sa part pas désavantagé par l’interdiction de Huawei, en raison de son partenariat de longue date avec Ericsson. C’est notamment pour cette raison que Telstra a pu proposer dès maintenant ses premières offres 5G.

 

Note importante à savoir sur l’arrivée de la 5G en France

Alors que la société se numérise dans son ensemble, la 5G tombe à point nommé pour offrir une seconde jeunesse aux communications mobiles, même si la 4G n’est elle-même pas encore pleinement arrivée à maturité. Quoi qu’il en soit, la 5G arrivera en France en 2020, avec l’ambition de développer de nouveaux usages portés par des performances globales impressionnantes. Découvrez en 10 questions ce que sera la 5G, avec les expertises de Jean-François Hernandez, responsable de la communication de l’Arcep jusqu’à l’été, et Soizick Lamandé d’Aloi, directrice de la communication chez Nokia France.

 

Au final comment peut-on définir la 5G ?

La 5G plus précisément 5ème génération est la prochaine génération de réseaux sans fil qui régnera en maître à partir de 2020 qui annonce l’arrivée d’une prochaine ère de l’Internet mobile vers l’Internet des objets (IoT), la domotique et la ville intelligente.

Les gains de performance seront colossaux. En soit, la 5G doit permettre de multiplier par 10 le débit, de diviser par 10 le délai de transmission, et de renforcer la fiabilité, avec une latence d’à peine 1 milliseconde. Le débit pourrait ainsi atteindre 10 Gbit/s, soit 10 à 100 fois plus que les réseaux 4G et 4.5G.

Imaginez qu’en moyenne, un document pesant 50 Go met plus de 25 minutes pour se télécharger via la 4G+ à 300 Mb/s. Grâce à la 5G, ce délai sera réduit à 8 minutes avec une connexion 5G à 1Gb/s, et tombera à 50 secondes avec une connexion 5G à 10Gb/s. Un fichier d’1 Go, lui, ne mettra qu’entre 1 et 10 secondes (selon le débit 5G) pour être téléchargé, contre 30 secondes en 4G+.

En France, certains opérateurs, comme Orange ou Bouygues Telecom, plus avancés que les autres, se targuent d’avoir déjà atteint des vitesses de 10 à 25 Gb/s.

 

Merci c'était tout pour cet article n'hésitez pas à nous laisser un beau commentaire ☺.

Laisser un Commentaire